29 sept. 2016 - 16 juin 2017 Paris (France)

2016-2017 Femmes et savoirs. Pratiques et pouvoir.

L'atelier des doctorantes du Centre Alexandre Koyré commence une nouvelle saison !

Pour l'année 2016-2017, avec le thème 

                                                     Femmes et savoirs. Pratiques et pouvoir

les séances de l'atelier auront lieu un vendredi par mois de 9h30 à 12h, au Centre Alexandre Koyré (Salle de séminaire du 5e étage, 27 rue Damesme, 75013 PARIS).

 

Vendredi de 9 h 30 à 12 h 30 (Centre Alexandre-Koyré, 27 rue Damesme 75013 Paris), les 29 septembre, 21 octobre, 18 novembre, 16 décembre 2016, 27 janvier, 24 février, 17 mars, 21 avril, 19 mai et 16 juin 2017. La 1ère séance se tiendra exceptionnellement un jeudi de 14 h à 16 h 30 (même lieu)

Cette troisième année d’activité de l’atelier Femmes et savoirs sera centrée sur le “faire”, en s’attachant à la fois aux pratiques matérielles de sciences ou de savoirs et à la capacité d’action, à l’agentivité des femmes concernées. Au travers du pouvoir acquis (ou perdu !) se révèle une pluralité d’enjeux sociaux, politiques, économiques et intellectuels.

L’atelier souhaite créer une dialectique entre l’activité scientifique concrète et quotidienne des femmes, et leur capacité, consciente ou non, intentionnelle ou non, à agir sur le monde qui les entoure. Le concept d’agentivité (agency), passé de la philosophie aux études de genre, est ici à mettre en relation avec celui d’empowerment, défini par Cynthia Kraus comme la “marge de manoeuvre” d’un individu, sa “capacité à résister au pouvoir”. Le pouvoir est alors à entendre dans son acception foucaldienne et son lien avec le(s) savoir(s).

En se focalisant sur les gestes, la pensée opératoire, les objets vecteurs de production de savoirs et leur coût implicite ou non, les lieux et les individus impliqués, l’atelier propose l’usage de l’agency et de l’empowerment comme outils d’analyse et non comme fins. Loin d’alimenter le mythe des pionnières, il vise à comprendre, par l’étude des sources et l’exploration des terrains, l’impact de l’investissement des femmes dans les pratiques de savoirs.

Contact : femmesetsavoirs@sciencesconf.org

Personnes connectées : 1