29 sept. 2016 - 16 juin 2017 Paris (France)

Programme et séances saison 3 2016-2017 > 19 Mai 2017 : Jenny Boucard (Université de Nantes, CFV), Pratiques arithmétiques et pratiques mémorielles (autour) de Sophie Germain au xixe siècle

Intervenante : Jenny Boucard (Université de Nantes, Centre François Viète)

Pratiques arithmétiques et pratiques mémorielles (autour) de Sophie Germain au xixe siècle.

Résumé

Sophie Germain (1776-1831) constitue un exemple emblématique de femme ayant produit des mathématiques dans le premier tiers du xixe siècle. Autodidacte, elle fut reconnue pour ses travaux en théorie de l’élasticité et en théorie des nombres. Ce sont les seconds qui feront l’objet de cet exposé. Mon objectif est d’étudier les relations de Germain avec les différents lieux de savoirs et les géomètres de son temps, ainsi que ses pratiques mathématiques dans le domaine de la théorie des nombres, en les comparant à d’autres publications arithmétiques contemporaines. Cela permettra de questionner les spécificités de ses travaux et de leur réception, du point de vue de son genre, de sa formation ou encore de sa position sociale. Pour finir, j’analyserai, d’un point de vue social et culturel, quelques réceptions que connaissent les travaux arithmétiques et le personnage de Sophie Germain au xixe siècle.

 

Éléments de bibliographie

Boucard Jenny, 2015. « Résidus et congruences de 1750 à 1850 : une diversité de pratiques entre algèbre et théorie des nombres », in Christian Gillain & Alexandre Guilbaud, Les sciences mathématiques 1750-1850 : continuités et ruptures, CNRS Éditions, Paris.

Del Centina Andrea, 2008. « Unpublished Manuscripts of Sophie Germain and a Reevaluation of her work on Fermat’s Last theorem », Archive for History of Exact Sciences, vol. 62, p. 349-392.

Gardey Delphine, « La part de l’ombre ou celle des lumières ? Les sciences et la recherche au risque du genre », Travail, genre et sociétés, vol. 14 (2), p. 29-47.

LaubenbacherReinhard & Pengelley David, 2010. « ‘Voici ce que j’ai trouvé’ : Sophie Germain’s Grand Plan to Prove Fermat’s Last Theorem », Historia Mathematica, vol. 37, p. 641-692.

Tobies Renate, 2001. « Femmes et mathématiques dans le monde occidental, un panorama historiographique », Gazette des mathématiciens, vol. 90, p. 26-35. Traduit et commenté par Hélène Gispert et Jeanne Peiffer.

 

 

 

Personnes connectées : 1